Histoire de l'alphabétisation des adultes

Histoire de l'alphabétisation des adultes

 

Avant 1920, l’alphabétisation était essentiellement destinée à compenser chez des adultes le manque d’accès à la formation de base. Souvent les cours d'alphabétisation étaient destinés à des ouvriers, c'est le cas par exemple du Montreal Mechanic's Institute, fondé en 1828. Le Collège Frontière (en:Frontier College), une organisation en alphabétisation du Canada a initié en 1899 son programme d'alphabétisation par des «ouvriers-enseignants», des étudiants universitaires recrutés pour enseigner, pendant l'été, dans des «tentes de lectures» montées dans les camps de bûcheron.

 

À partir de 1919, l’alphabétisation devient une priorité pour certains gouvernements. En Grande-Bretagne, le United Kingdom Report on Education présente un programme politique pour l’alphabétisation et affirme que chaque adulte a besoin de formation continue, et en Union soviétique, le Décret du Conseil des commissaires nationaux sur l’élimination de l’analphabétisme parmi les populations de la République socialiste fédérative soviétique de Russie oblige «l’ensemble de la population de la République, âgée de huit à cinquante ans, et qui ne savait lire ou écrire [à] apprendre à le faire soit dans sa langue maternelle, soit en russe.» 

 

Source : Wikipedia 

LISTE DES PRODUITS